Sapeurs-Pompiers d'Habbo

Bienvenue sur le forum officiel des sapeurs-pompiers du centre d'incendie et de secours d'habbo. Ce forum nous sert à poster nos rapports d'interventions, les cours pour nous maintenir à niveau et les différents résumés de réunions.
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum du CIS Habbo, pour le recrutement en tant qu'auxiliaire merci de cliquer ici.
Lien de l'appartement du CIS ici
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Manœuvres
Jeu 8 Fév - 22:51 par Gallicos

»  Présentation de zaki37300
Sam 27 Jan - 13:46 par Fireman-,

» Le Balisage
Jeu 25 Jan - 12:00 par Gallicos

» Marche générale des opérations
Jeu 25 Jan - 10:46 par Gallicos

» FDF 1
Mer 24 Jan - 21:34 par Gallicos

» Les Lances
Mer 24 Jan - 20:19 par Gallicos

» Pertes de Charge
Mer 24 Jan - 20:13 par Gallicos

» Accessoires hydrauliques
Mer 24 Jan - 19:50 par Gallicos

» Les manœuvres incendie
Mer 24 Jan - 19:25 par Gallicos


Partagez | 
 

 L'inconscience

Aller en bas 
AuteurMessage
Gallicos
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 19

MessageSujet: L'inconscience   Lun 22 Jan - 19:21

L'inconscience

LES SIGNES D’UNE INCONSCIENCE

La victime ne répond pas aux questions, ne réagit pas à un ordre simple (« Serrez-moi la main ! » ou « Ouvrez les yeux ! »). Elle est immobile.

Les causes des troubles de la conscience sont multiples :
- Traumatiques ;
- Médicales ;
- Toxiques.

LES CONSÉQUENCES DE L’INCONSCIENCE SUR LA RESPIRATION

Une personne inconsciente a perdu toute capacité relationnelle. Lorsqu’elle est laissée sur le dos, la victime est toujours exposée à des difficultés respiratoires du fait :
- D’une forte diminution de son tonus musculaire qui peut entraîner une obstruction des voies aériennes par la chute de la langue en arrière ;
- D’une diminution des réflexes, en particulier de déglutition qui entraîne un encombrement des voies aériennes par l’écoulement des liquides présents dans la gorge (salive, sang, liquide gastrique), dans les voies respiratoires et les poumons. Cet encombrement crée de graves dommages aux poumons.

En l’absence d’intervention, cette situation peut évoluer vers l’arrêt respiratoire et circulatoire. Alors qu’elle peut, soit ne pas s’aggraver, soit régresser si les gestes de premiers secours adaptés sont faits, dans l’attente des secours médicalisés.
La respiration naturelle ou artificielle n’est possible que si les voies aériennes permettent le passage de l’air sans encombre.
Il est donc nécessaire en priorité d’assurer la liberté des voies aériennes.

CONDUITE À TENIR FACE À UNE VICTIME INCONSCIENTE QUI RESPIRE

Pour chaque situation, avant d’apprécier l’état de conscience, le ou les secouristes doivent :
- Réaliser la protection : C’est un préalable obligatoire à toute action de secours.
- Rechercher toute détresse évidente qui peut menacer la vie de la victime à court terme. S’assurer qu’il n’y a pas d’hémorragie externe visible et importante.

1 Prendre sa main et lui demander : « Serrez moi la main » ou « Ouvrez les yeux »… La victime ne répond pas ou ne réagit pas à la stimulation verbale : elle est inconsciente.

2 Assurer la liberté des voies aériennes :
Si la victime est allongée sur le ventre, la retourner sur le dos pour assurer la liberté des voies aériennes.
La liberté des voies aériennes est un geste indispensable pour permettre le libre passage de l’air chez une victime inconsciente, surtout si elle est allongée sur le dos.
La bascule de la tête en arrière et l’élévation du menton entraînent la langue qui se décolle du fond de la gorge ce qui permet ainsi le passage de l’air.

3 Apprécier la respiration : Se pencher sur la victime, l’oreille et la joue du secouriste au-dessus de sa bouche et de son nez, tout en gardant le menton élevé.
Rechercher :
- Avec la joue : le flux d’air expiré par le nez et la bouche ;
- Avec l’oreille : les bruits normaux (souffle) ou anormaux de la respiration (sifflement, ronflement et/ou gargouillement) ;
- Avec les yeux : le soulèvement du ventre et/ou de la poitrine.

4 Placer la victime en position latérale de sécurité :
La PLS contribue à maintenir la liberté des voies aériennes de la victime car elle empêche la chute de la langue en arrière et limite l’encombrement, en permettant aux liquides
de s’écouler à l’extérieur de la bouche maintenue ouverte.

5 Surveiller la respiration de la victime en attendant les secours :
- Surveiller la respiration toutes les minutes. Regarder le ventre et la poitrine se soulever, écouter d’éventuels sons provoqués par la respiration ou essayer, avec le plat de votre main, de sentir le soulèvement du thorax. Si l’état de la victime s’aggrave et que la respiration s’arrête, replacer rapidement la victime sur le dos et pratiquer les gestes qui s’imposent.
- Protéger la victime contre le froid, la chaleur ou les intempéries.

6 Administrer de l’oxygène en complément (inhalation d’oxygène) :
Cette administration est réalisée en utilisant un masque à inhalation à haute concentration.

Mettre en place un collier cervical : ( uniquement pour les blessés inconscient.)
Le collier cervical est mis en place avant tout déplacement de la victime : mobilisation, désincarcération, relevage et toujours à deux secouristes en maintenant, à deux mains, la tête en position neutre.
La mise en place d’un collier cervical est systématique devant un blessé inconscient.
Son retrait ne peut être fait que sur indication et en présence d’un médecin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'inconscience
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sapeurs-Pompiers d'Habbo :: Caserne :: Salle de Classe :: Cours de SAP-
Sauter vers: