Sapeurs-Pompiers d'Habbo

Bienvenue sur le forum officiel des sapeurs-pompiers du centre d'incendie et de secours d'habbo. Ce forum nous sert à poster nos rapports d'interventions, les cours pour nous maintenir à niveau et les différents résumés de réunions.
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum du CIS Habbo, pour le recrutement en tant qu'auxiliaire merci de cliquer ici.
Lien de l'appartement du CIS ici
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Manœuvres
Jeu 8 Fév - 22:51 par Gallicos

»  Présentation de zaki37300
Sam 27 Jan - 13:46 par Fireman-,

» Le Balisage
Jeu 25 Jan - 12:00 par Gallicos

» Marche générale des opérations
Jeu 25 Jan - 10:46 par Gallicos

» FDF 1
Mer 24 Jan - 21:34 par Gallicos

» Les Lances
Mer 24 Jan - 20:19 par Gallicos

» Pertes de Charge
Mer 24 Jan - 20:13 par Gallicos

» Accessoires hydrauliques
Mer 24 Jan - 19:50 par Gallicos

» Les manœuvres incendie
Mer 24 Jan - 19:25 par Gallicos


Partagez | 
 

 L'obstruction brutale des voies aériennes

Aller en bas 
AuteurMessage
Gallicos
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 19

MessageSujet: L'obstruction brutale des voies aériennes   Lun 22 Jan - 19:32

L'obstruction brutale des voies aériennes


LES CAUSES D’UNE OBSTRUCTION DES VOIES AÉRIENNES

- L’épiglotte qui ferme le larynx lorsqu’elle est repoussée par le poids de la langue chez le sujet inconscient, allongé sur le dos ;
- Un corps étranger, comme un morceau d’aliment ou un jouet chez l’enfant, qui se bloque dans le pharynx et empêche l’air de passer.
- L’épiglotte qui gonfle au cours de certaines maladies inflammatoires chez l’enfant et vient obstruer le larynx, si l’enfant est allongé sur le dos ;
- Un gonflement ou œdème de la paroi du larynx lors d’une réaction allergique ou d’un traumatisme du cou ;

LES SIGNES DE RECONNAISSANCE DUNE OBSTRUCTION TOTALE OU PARTIELLE DES VA PAR UN CORPS ETRANGER

La reconnaissance des signes d’obstruction brutale des voies aériennes est un élément clé de la conduite à tenir car elle est différente si le corps étranger entraîne une obstruction totale (ou quasi totale) ou partielle des VA
La victime est le plus souvent en train de manger ou, s’il s’agit d’un enfant, en train de jouer avec un petit objet.
Brutalement, elle porte les mains à sa gorge. Le secouriste, présent à ses côtés, doit immédiatement lui demander : « Est-ce que tu t’étouffes ? ».

Signes lorsque l’obstruction est totale (ou quasi totale) La victime :
- Ne peut plus parler et/ou fait un signe « oui » de la tête ;
- Ne peut pas crier s’il s’agit d’un enfant ;
- Aucun son n’est audible ;
- Garde la bouche ouverte ;
- Ne peut pas tousser ;
- Ne peut pas respirer ou fait des mouvements avec la cage thoracique sans que l’air ne sorte ou ne rentre.
En l’absence de geste de secours efficace, la victime :
- Devient bleue (cyanose). Ce phénomène est encore plus rapide chez l’enfant ;
- Perd connaissance.

Signes lorsque l’obstruction est partielle (la respiration reste possible) :

La victime :
- Parle ou crie s’il s’agit d’un enfant et peut répondre « oui, je m’étouffe » ou « j’ai avalé de travers » ;
- Tousse vigoureusement ;
- Respire avec parfois un bruit sur ajouté ;
- Reste parfaitement consciente.

Si le passage de l’air dans les VA est interrompu, l’oxygène n’atteint pas les poumons et la vie de la victime est immédiatement menacée.
L’obstruction totale des VA est une urgence qui peut entraîner la mort de la victime en quelques minutes si aucun geste de secours n’est réalisé immédiatement.
L’obstruction partielle des VA peut évoluer plus rarement vers une obstruction totale et avoir les mêmes conséquences.

CONDUITE A TENIR FACE A UNE VICTIME QUI PRÉSENTE UNE OBSTRUCTION BRUTALE DES VA

La victime est consciente et présente les signes d’une obstruction totale des VA (adulte et enfant)
La victime se présente habituellement debout ou assise. A ce moment là, le secouriste doit :
- Constater l’obstruction totale des voies aériennes ;
- Laisser la victime dans la position où elle se trouve ;
- Désobstruer les voies aériennes, en donnant 5 claques vigoureuses maximum dans le dos de la victime.Cette technique est parfois suffisante pour obtenir la désobstruction ;
- En cas d’inefficacité des claques dans le dos, réaliser 5 compressions abdominales maximum selon la méthode décrite par HEIMLICH ou 5 compressions thoraciques s’il s’agit d’un obèse ou d’une femme enceinte ;
- Vérifier après chaque geste l’efficacité des claques dans le dos et/ou des compressions abdominales.

Les manœuvres de désobstruction sont efficaces
Le corps étranger peut se dégager progressivement au cours des différentes manoeuvres de désobstruction. L’efficacité de ces manoeuvres peut s’évaluer sur :
- le rejet du corps étranger ;
- L’apparition de toux ou d’un son ;
- La reprise de la respiration.
Après rejet du corps étranger, le secouriste doit parler à la victime, la rassurer et la calmer. Un avis médical est indispensable, si la victime présente une toux persistante, une difficulté à avaler, la sensation de la présence d’un corps étranger dans la gorge ou si elle a bénéficié de compression(s) abdominale(s) et/ou thoracique(s).
En effet, même si les manoeuvres de désobstruction ont été efficaces, de petits corps étrangers peuvent passer dans les voies aériennes et dans les poumons et provoquer des complications secondaires. D’autre part, les manoeuvres de compressions thoraciques ou abdominales, même quand elles sont réalisées correctement peuvent entraîner des complications internes.

L’obstruction persiste malgré tout
- Réaliser à nouveau 5 claques vigoureuses dans le dos, puis 5 compressions abdominales et ainsi de suite ;
- Arrêter les manœuvres dès que la désobstruction est obtenue ou que la victime devient inconsciente.

La victime devient inconsciente après une obstruction totale des VA
Devant l’inefficacité des manoeuvres de désobstruction, il peut arriver que la victime devienne inconsciente. Alors, le secouriste doit :
- Allonger délicatement la victime sur le sol ou prévenir la chute.
- Faire alerter ou alerter immédiatement les secours médicaux.
- Débuter immédiatement une réanimation cardio-pulmonaire en commençant par les compressions thoraciques chez l’adulte et les 5 insufflations chez l’enfant, sans rechercher les signes de circulation.
- A l’issue de chaque série de compressions thoraciques, contrôler les voies aériennes avant de réaliser les insufflations. Si un corps étranger est visible dans la bouche de la
victime, le retirer avec les doigts.
- Si le corps étranger est expulsé et les VA désobstruées, contrôler la respiration de la victime, rechercher les signes de circulation et pratiquer les gestes de secours qui
s’imposent dans l’attente d’un renfort médical.
NB : Si le secouriste est doté d’un défibrillateur automatisé externe, il le mettra en oeuvre en cas d’inefficacité des manœuvres de désobstruction après 2 min de réanimation cardiopulmonaire

La victime est obèse ou il s’agit d’une femme visiblement enceinte :
Si une personne obèse ou dans les trois derniers mois de la grossesse est victime d’une obstruction totale des VA, le secouriste adopte une conduite à tenir identique mais remplace les compressions abdominales par des compressions thoraciques.

La victime est un nourrisson et présente une obstruction totale des VA :
Devant un nourrisson qui présente une obstruction complète des VA, le secouriste adopte une conduite à tenir identique à l’enfant mais remplace les 5 compressions abdominales par 5 compressions thoraciques réalisées de la même façon que les compressions thoraciques de la réanimation cardio-pulmonaire. Dans tous les cas, un avis médical est indispensable.
Les compressions thoraciques sont très efficaces chez le nourrisson du fait de la souplesse du thorax. Les compressions abdominales ne sont pas recommandées car elles peuvent entraîner une lésion des organes de l’abdomen.

La victime présente une obstruction partielle des VA :
Si l’obstruction des VA n’est pas totale, le secouriste ne doit pas pratiquer les techniques de désobstruction décrites ci-dessus, car elles peuvent au contraire mobiliser le corps étranger et provoquer une obstruction totale des VA et un arrêt de la respiration. En revanche, le secouriste doit :
- Installer la victime dans la position où elle se sent le mieux, le plus souvent assise.
- Encourager la victime à tousser pour expulser le corps étranger.
- Demander un avis médical.
- Réaliser une inhalation d’oxygène.
- Surveiller attentivement la respiration de la victime. Si celle-ci s’arrête, pratiquer alors les manœuvres de réanimation cardio-pulmonaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'obstruction brutale des voies aériennes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collecte de données aériennes
» Forces aériennes soviétiques
» Les voies d'Anubis (Tim Powers)
» [RP] Obstruction de la justice ?
» les voies du seigneur sont infinies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sapeurs-Pompiers d'Habbo :: Caserne :: Salle de Classe :: Cours de SAP-
Sauter vers: