Sapeurs-Pompiers d'Habbo

Bienvenue sur le forum officiel des sapeurs-pompiers du centre d'incendie et de secours d'habbo. Ce forum nous sert à poster nos rapports d'interventions, les cours pour nous maintenir à niveau et les différents résumés de réunions.
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum du CIS Habbo, pour le recrutement en tant qu'auxiliaire merci de cliquer ici.
Lien de l'appartement du CIS ici
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Les Manœuvres
Jeu 8 Fév - 22:51 par Gallicos

»  Présentation de zaki37300
Sam 27 Jan - 13:46 par Fireman-,

» Le Balisage
Jeu 25 Jan - 12:00 par Gallicos

» Marche générale des opérations
Jeu 25 Jan - 10:46 par Gallicos

» FDF 1
Mer 24 Jan - 21:34 par Gallicos

» Les Lances
Mer 24 Jan - 20:19 par Gallicos

» Pertes de Charge
Mer 24 Jan - 20:13 par Gallicos

» Accessoires hydrauliques
Mer 24 Jan - 19:50 par Gallicos

» Les manœuvres incendie
Mer 24 Jan - 19:25 par Gallicos


Partagez | 
 

 La protection respiratoire

Aller en bas 
AuteurMessage
Gallicos
Lieutenant
Lieutenant
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 21/01/2018
Age : 19

MessageSujet: La protection respiratoire   Mar 23 Jan - 14:16

La protection respiratoire


Les Appareils Respiratoires Isolant à Circuit Ouvert (ARI/ARICO)


Présentation :


-Les ARI font partie des EPI d'un sapeur-pompier.
-Il est utilisé dès que l'air respiré par le SP est nocif : Toute atmosphère n'étant pas du mélange normal (79% azote et 21% d'oxygène d'air) ,qui peut être polluée par les fumer par exemple ou aussi par des gaz comme le CO2.
-Quand l'air est chauffé par le feu, les ARI évite que l'air chaud brûle les voies respiratoires du SP en délivrant de l'air frais.

L'ARI protège les voies respiratoires du sapeur-pompier en milieu nocif.

Les contraintes :
Le porteur de l'ARI est soumis aux contraintes de l'appareil et de son utilisation, qui son de 3 ordres :
~physique,
~sensoriel,
~psychique.

Contraintes physiques :
-Poids de l'appareil (16Kg),
-Encombrement et celui de tous les autres EPI,
-Position accroupie du porteur pour la reconnaissance,
-Appareil contraint effort respiratoire plus important.

Contraintes sensorielles :
-L'odorat
-La vue
-L'ouille
-Touché
-Isolement sensoriel

L'ARI :


-Vérifier par du personnel compétent et par chaque porteur après son utilisation.
-L'appareil est sous pression :
-Partie de l'appareil sous haute pression
-Partie de l'appareil sous moyenne pression (pression atmosphérique + 7 à 5.5 bars)
-Partie de l'appareil sous basse pression (pression atmosphérique + 1.5 à 3 mb)

1 La bouteille :
-En acier ou en alliage,
-Il existe plusieurs pressions et plusieurs volumes possibles. Le plus commun est 300b et 6L.
-Munis d'un robinet.
-2 couleurs noires pour l'Azote et blanc pour l'oxygène. (Sur la nouvelle norme des bouteilles de gaz en Europe, c'est l'ogive qui doit être en noir et blanc)
-Elles sont plombées par un plombage de différente selon l'année de la dernière mise en pression.
-Sur les goulots sont gravé plusieurs informations :
-Pression d'utilisation,
-Pression d'épreuve,
-La capacité ,
-Date de la première charge,
-Le poinçon des mines,
-L'alliage utilisé,
-Température de charge,
-N° de la bouteille,
-Le poids,
-Le fabricant.

2 Le manomètre et le sifflet de fin de charge :
-Il est équipé d'un sifflet fin de charge sonnant à 50 bars.
Prévenant le SP qu'il lui reste environ moins de 3 min d'air.

3 Le détendeur premier étage :
-Passage haute pression (pression atmosphérique + 7 à 300 bars) moyenne pression (pression atmosphérique + 5.5 à 7 bars).

4 La soupape a la demande ou le détendeur 2eme étage :
-Passage moyenne pression (pression atmosphérique + 5.5 à 7 bars) basse pression (pression atmosphérique + 1.5 à 3 millibars)
-Délivré au porteur grâce aux soupapes.
-Libération des soupapes en cas de besoin.
-Equipé d'un coupe soupape à ouverture automatique

5 Le masque panoramique :
-Masque composer d'une visière large,
-D'un joint étanchéité
-Crocher d'arroche de sur casque F1, (ou "pieuvre"/filet/...)
-D'une sangle d'attente,
-D'un demi-masque
-Accroche de soupape a la demande
-Le masque est en surpression

6 balises sonores ou "homme mort" et la corne d'appel :
-Balise se déclenchant quand un sapeur reste immobile 40s ou déclencher manuellement.
-La corne d'appel de plus en plus remplacer par des radios.

7 Le harnais :
-Permet de diminuer les contraintes du port de l'ARI.

8 La liaison personnelle et une ligne guide = Ligne de vie :
-La liaison personnelle relit :
CHEF->liaison personnel du chef 1m25 (jusqu'à 6m pour reconnaissance) ->ÉQUIPIER->liaison personnelle de l'équipier-> LIGNE GUIDE->attacher a Extérieure
= LIGNE DE VIE
-Permet au binôme de revenir à l'extérieur rapidement même dans le noir
-Aux autres binômes de revenir au même endroit que le précédent binôme ou de le rejoindre

Elle est indispensable !

Les règles d'engagement :


Avant chaque utilisation le sapeur doit effectuer le RAPACE :
-Vérifié l'état général de l'ARI ( pas de coup, manque,...)
-Robinet : ouvrir le robinet à fond -1/4 de tour,
-Ajustement du harnais,
-Pression : vérifiée la pression au manomètre,
-Alarme et système sonore : vérifier l'homme mort, et le sifflet de fin de charge,
-Code de communication : établir un code entre le binôme et avec l'extérieur,
-Étanchéité du masque : faire étanchéité en clapant la soupape a la demande bouteille fermée,
RÈGLE IMPORTANTE !
-Toute la procédure se fait à 2, c'est le contrôle croisé.
-Tout engagement nécessite la mise à disposition d'un binôme de sécurité à l'extérieur pour 4 binômes engager.
-L'engagement se fait toujours en binôme et une pression supérieur à 280 bars dans les bouteilles, avec 1 contrôleur vérifiant 1 accès et 5 binômes diffèrent donc celui de sécurité au maximum. Il peut décider d'engager le binôme de sécurité et de faire sortir les binômes à l'intérieur.
-Le binôme entre, sorte et reste toujours à deux, Il est indissociable !
-TOUS les binômes font demi-tour si un "homme-mort" sonne.
-Le binôme capèle toujours à l'air libre.
-Avant chaque demi-tour l'équipier attache la commande à un point à l'intérieur.
-Le binôme doit toujours communiquer entre eux et a l'extérieure.
-Le chef doit régulièrement tester le sol et envoyer le bras pour éviter de rentrer dans les objets ou de marcher dans un plancher affaibli.
-Le binôme engage la reconnaissance suivant une main et en change jamais.
-À la fin de tout engagement le binôme réarme le matériel en refaisant le RAPACE.
-Jamais changer le matériel d'un ARI sauf les bouteilles qui sont rechargées à l'aide d'un compresseur.
-Le port de l'ARI exige la tenue de feu complète

Calcul de l'autonomie :

Au repos : (capacité x pression)/20
A l'actif : (capacité x pression)/40

Exemple : Pour une bouteille de 300b et de 6L a l'actif.

(capacité x pression)/40 = (6 x 300)/40 = 45 minutes

>> Vous aurez donc une autonomie de 45 minutes avec une bouteille de 300b et 6L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La protection respiratoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Eco] Protection des livres des comptes
» Manuel de protection rapprochée
» Sous la protection de Thor !
» Les rudiments de l'Epée
» Liste de plantes pour les soins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sapeurs-Pompiers d'Habbo :: Caserne :: Salle de Classe :: Cours d'INC-
Sauter vers: