CIS Habbo

Bienvenue sur le forum officiel des sapeurs-pompiers du centre d'incendie et de secours d'habbo
 
AccueilGroupesS'enregistrerConnexion
Bienvenue sur le forum du CIS Habbo.
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe
Derniers sujets
» Présentation de pppzestar
Sam 2 Sep - 14:27 par Connor-James

»  Compte rendu de sortie de secours 2.
Sam 2 Sep - 12:35 par Connor-James

»  Compte rendu de sortie de secours 1.
Jeu 31 Aoû - 12:14 par Connor-James

»  Présentation de Florian59110
Mer 30 Aoû - 17:46 par florian59110

» Présentation de :Warz:
Mer 30 Aoû - 17:08 par :Warz:

»  Présentation de Connor-James.
Mer 30 Aoû - 14:58 par Connor-James

»  Présentation de alexpompier69
Mer 30 Aoû - 13:42 par Alexpompier69

» • Présentation de la Boite à idées •
Sam 31 Déc - 13:36 par Skynac

» • Présentation du Bar •
Sam 31 Déc - 13:33 par Skynac


Partagez | 
 

 [SAP] PSE1.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shadow91940

avatar

Messages : 162
Date d'inscription : 26/04/2012

MessageSujet: [SAP] PSE1.    Jeu 26 Juil - 12:04

LES BILANS.


Il existe 4 grands bilans :

- Bilan Circonstanciel. 
- Bilan d'Urgence Vital. 
- Bilan Complémentaire. 
- Bilan Evolutif (ou de surveillance). 




- Bilan Circonstanciel :


Le Bilan circonstanciel permet de regarder la nature de l'intervention. Il doit être fait en 5 minutes.

Ce bilan doit permettre de voir:

- Si la victime respire.
- Si il y a des risques pour déterminer s'il va y avoir un dégagement d'urgence.
- Si le nombre de victime est correct. 
- Si les informations de départ données sont correctes. 

Lors de ce bilan, c'est le moment de faire la demande rapide en cas de besoin de renfort (par le chef d'agrès).


- Bilan d'Urgence Vitale :


Le Bilan d'Urgence Vitale permet la recherche de détresse vitale.
Ce bilan fait donc la recherche de :

- L'inconscience.
- L'absence de ventilation.
- L'absence de circulation. 
- Voir si il y a une hémorragie.
- Voir si la victime s'étouffe (OBstruction des Voies Aériennes = OBVA). 

Ces 5 points cités ci-dessus sont ce qu'on appel des "détresses évidentes". 

Une fois la recherche des détresses évidentes réalisées, la recherche des "détresses moins évidentes" peut commencer.

Cette recherche se dessine en trois parties :

Le bilan neurologique :
- Y a t'il eu perte de connaissance ou pas ? 
- La victime est-elle bien orientée dans le temps et l'espace ?
- La victime a eu bonne motricité / sensibilité des 4 membres ?
- Les pupilles sont des tailles normales ou Myosis (minces) ou Mydriases (larges) - elles sont réactives ou aréactives - elles sont symétriques ou asymétriques ? 

Le bilan circulatoire :
- Le pouls est de combien ? Est-il bien frappé, régulier, & symétriques ? 
- La tension est de combien ? (Indiquer le lieu de prise : bras droit ou gauche). 
- Le temps de recoloration cutané (TRC) est-il inférieur ou non à 3 secondes ? 
- Y a t-il des signes de marbrures ? 
- La victime est t-elle pâle ? 

Le bilan ventilatoire :
- Le rythme ventilatoire est de combien ? La respiration est-elle ample et régulière (et efficace) ? 
- La victime a t-elle des gênes pour la respiration ? Des tirages ? 
- La saturation en oxygène est-elle suffisante (supérieur à 96 %) ? 
- La victime sue ? 

Une équipe SMUR sera demandée dès qu'une détresse vitale sera identifiée par le chef d'agrès. 


- Bilan Complémentaire :


Ce bilan va permettre d'avoir plus d'informations sur les détresses de la victime. 

Dans le cas d'un accident vasculaire cérébrale (AVC), le FAST sera obligatoirement réalisé. 
Le FAST est un test afin de savoir s'il y a une suspicion d'AVC ou non. 

F : Face. Il y a une asymétrique au niveau de la face ? 
A : Arms. Les membres sont-ils en fonctionnement correct ? 
S : Speech. La victime a t-elle des troubles de la parole ? Est-elle cohérente dans ses propos ? 
T : Time. Depuis combien de temps ces symptômes sont apparus ? 

Sur toutes les victimes traumatisées, faisant un malaise ou autres, le MHTA & le PQRST est obligatoire. 

PQRST : Provoqué par ? Qualité de la douleur ? Région de la douleur ? Sévérité ? Depuis combien de Temps ?

MHTA : Maladies connues ? Hospitalisation récente ? Prenez-vous un Traitement ? Avez-vous des Allergies ?

L'administration d'oxygène :

Quand ?

Il faut administrer de l’oxygène à toute victime qui présente une détresse vitale, chaque fois que cela est techniquement possible. L’inhalation d’oxygène est aussi indiquée pour les noyades et les intoxications au monoxyde de carbone.

Enfin l’oxygène doit également être administré sur prescription ou conseil médical.

L’administration d’oxygène pour une courte durée n’est pas nocive. Dans tous les cas, on transmettra rapidement un bilan détaillé de la victime mise sous oxygène. De cette manière, la régulation médicale sera en mesure de juger s’il est nécessaire de poursuivre l’administration d’oxygène.

Saturation :

Il n'y a pas saturation dîtes normal, mais des réponses adaptées à chaque patient et à chaque pathologie. Mais pour un patient n'ayant aucune pathologie respiratoire, la norme est supérieure ou égale à 96 %.

Combien ?

En absence d’indication médicale, le débit de l’oxygène est réglé :

Âge :Débit pour inhalation (l / min) : Débit pour insufflations (l / min) : 
Nouveau né et nourrisson (< 1 an). 33
Enfant (de 1 an à la puberté).6 9
Adulte.915


Comment ?

L’oxygène peut être administrée par inhalation ou insufflation selon que la victime garde ou non une activité ventilatoire efficace. En secourisme on utilise principalement le BAVU. 

Deux cas peuvent se présenter :

- l’activité ventilatoire est suffisante : on utilise la technique de l’inhalation,
- arrêt respiratoire ou ventilation spontanée dont la fréquence est inférieure à 6 par minute : on administre l’oxygène par insufflation selon le tableau ci-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
 
[SAP] PSE1.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CIS Habbo :: Caserne :: Salle de Classe :: Cours de SAP-
Sauter vers: